NOUVELLES

Écoles résidentielles : 169 heures d’hommage pour 169 tombes anonymes

Tous garde en mémoire la découverte des 169 tombes d’enfants sur le site de l’ancienne mission Grouard, dans le Nord Ouest de l’Alberta. Pour leur rendre hommage, les drapeaux flottant habituellement devant le monument du traité 8 ont été mis en berne durant 169 heures. Un geste symbolique qui en appelle au devoir de mémoire.

Un devoir de mémoire qui n’est pas sans rappeler le travail de Larry Loyie, figure de la communauté. Cet écrivain qui écoutait sa voix intérieure pour raconter son enfance et celle des autres enfants qui ont vécu dans les écoles résidentielles a écrit sur cette sombre période de l’histoire du Canada. Aujourd’hui, sa femme Constance Loyie nous raconte l’importance de son travail qui fait écho à l’hommage récent rendu aux enfants disparus.

 

Un reportage de notre journaliste, IJL, Hélène Lequitte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *