Votre radio, vos accents

NOUVELLES

Grande Prairie : des manifestants antivax tentent d’intimider une députée devant son domicile
Un poing brandit avec l'inscription no VAX.

Tracy Allard, député de Grande Prairie a eu la mauvaise surprise de trouver une petite potence avec un nœud coulant, accroché, le dimanche 31 octobre dernier, devant son domicile. Au cours des derniers mois, l’Alberta a connu plusieurs manifestations de ce type. Avec les Antivax de l’Alberta rurale, comment faut-il interpréter ce type de comportements face aux représentants politiques ?

Après qu’une trentaine de manifestants se soient rassemblés devant le domicile, de Tracy Allard, dimanche dernier la GRC de Grande Prairie a pu faire partir au bout d’1h30 les manifestants. Tom Kalis, sergent d’état majeur de la GRC, explique que des mesures de sécurité sont déjà mises en place pour assurer la sécurité des élus. Selon Frédéric Boily, spécialiste de la politique canadienne et Vice-doyen au Campus Saint-Jean, ce phénomène est un refus catégorique de la part des manifestants face au retour en arrière du gouvernement provincial concernant la remise en place de restrictions sanitaires. 

 

Si Tom Kalis, sergent de la GRCF pense que les médias sociaux ne sont pas étrangers à ce phénomène; Frédéric Boily, spécialiste de la politique canadienne et Vice doyen au Campus Saint-Jean y voit la réaction d’une minorité dans la majorité concernant l’application des mesures sanitaires.       

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.